News

Rencontre nationale sur la simulation médicale

Il s’agit en réalité d’un stage pratique sur l’échographie en soins d’urgence, destiné aux médecins urgentistes.

La faculté de médecine de l’université Abdelhamid-Ibn-Badis a abrité durant deux jours, samedi et dimanche, les travaux du 3e meeting sur la simulation médicale au pôle universitaire de Kharrouba, avons-nous appris auprès du décanat concerné. Il s’agit en réalité d’un stage pratique sur l’échographie en soins d’urgence. Au total, ce sont 48 médecins urgentistes qui seront formés dans la pratique au centre de simulation de la faculté.
Des médecins urgentistes de Mostaganem devraient disposer d’au moins un échographe pour commencer à pratiquer au Samu de Tigditt : c’est ce qu’ont laissé entendre les initiateurs de cet événement important qui disent aller encore plus loin, avant le mois de juin 2018, avec l’acquisition d’autres équipements d’échographie pour d’autres domaines.
Comme la formation en échographie des médecins généralistes reste faible, en quantité et en qualité, la faculté de médecine de Mostaganem a décidé d’offrir aux médecins généralistes et étudiants intéressés un perfectionnement des compétences pour pallier des problèmes de santé prioritaire et au regard de sa mission de soins de premiers secours profitables pour les urgences et autres. Ce meeting sera ponctué d’ateliers de formation en échographie thoracique animés par Pr Mangiapan, de la société de pneumologie française, et Tomislav Petrovic, également pneumologue. Il existe trois sessions que devraient suivre les médecins où ils doivent avoir à disposition les équipements nécessaires dans les établissements de la santé publique.
Les ateliers pratiques se déroulent à l’EPH de Mesra, destinés essentiellement aux médecins pneumologues. Les formateurs chargés d’encadrer ces ateliers sont les docteurs formateurs : Dr Jaber Nemmer, Dr Samir Guediri et Dr Gilles Mangiapan, représentant le groupe Gecho. C’est ce dernier qui est chargé de former un “noyau de formateurs” pour les 20 pneumologues inscrits, lesquels, à leur tour, formeront d’autres médecins, de la spécialité, toujours au centre de simulation de Mostaganem.

 

Source : Liberté Algérie , Quotidien national d’information