News

Indaza club : Un espace Estudiantin qui bouge

Hé bien oui ! Les étudiants et étudiantes de l’Université Abdelhamid Ben Badis ont apparemment horreur de l’immobilisme et de la routine. C’est pourquoi, ils ont mis en place, au niveau de la Bibliothèque de l’Ex-ITA, un stand de diffusion et d’accueil dans le but de fédérer à leurs idées et projets, d’autres étudiants. Pour cela, ils ont déjà une plate-forme qu’est le « Club Indaza » que tout étudiant peut intégrer par simple inscription soit contacté sur le réseau social de Facebook.

 

Ils ont déjà quelques 30 membres actifs dans ce club, avec une organisation digne de la réglementation en usage et ils espèrent toutefois avoir de nouveaux adhérents avec un objectif de 100-120 membres avant la fin de l’année en cours. Leur club porte  la dénomination singulière de « indaza »  qui est d’origine « Persane », l’équivalente à « hindassa », en Arabe. Cet espace estudiantin est donc une plateforme, sans but lucratif et totalement apolitique, qui  se veut être un creuset où les membres activent à la recherche d’idée novatrices et enrichissantes. Avec sa convivialité, il offre un  climat favorable à l’expression positive  dans une vision qui va dans le moyen et le long terme. L’interaction entre différents étudiants de divers niveaux et diverses spécialités est perçue, selon les fondateurs de ce club « INDAZA » comme une richesse susceptible de préparer l’avenir ne serait-ce que dans la connaissance de tous les éléments qui participent à la construction du cadre de demain. Ce club se dit s’inscrire dans l’action, le mouvement, et l’exploitation de l’information constructive où qu’elle soit. Elle se  définit, en quelque sorte, comme une école libre de formation en coaching novatrice et innovante dans les méthodes dynamiques d’approche d’un rêve professionnel qui a des chances d’aboutir sur des réalisations concrètes. Le « Club Indaza » a  été créé, le 24 février 2016 et depuis, il a organisé de nombreuses conférences sur des thèmes « tendance »,des visites guidées ainsi que des expositions diverses .Leurs maigres ressources proviennent essentiellement de sponsors qui n’hésitent pas à les soutenir dans leur quête du meilleur dans le cadre de l’action réfléchie et organisée .Leur philosophie d’étudiants engagés est  résolument tournée  contre l’immobilisme et toutes les formes du scepticisme. Pour ces jeunes éléments du « club Indaza », ils pensent que l’avenir est dans la réflexion, le mouvement et le courage d’avancer, coûte que coûte, vers les rêves, même les plus fous. Souhaitons à cette pépinière de donner un jour des hommes et des femmes, futurs cadres de la nation, pour  relever et assurer une bonne relève à l’Algérie, en suivant la voie qui a été tracée par leurs ainés, depuis  1831 et 1954.
Source : Réflexion